Entre un ancrage local et les tragédies méditerranéenne…

OBJET 1 : Entre un ancrage local et les tragédies méditerranéenne : sauvez l’Europe avec ses citoyens engagés
OBJET 2 : Demande de rencontre urgente…besoin d’aide partenaire!
Fabien CHEVALIER Président de Sauvons l'Europe
Fabien CHEVALIER, Président de Sauvons l’Europe

Saint-Jean d’Angély, jeudi 21 juin 2018

 

Monsieur le Président « Sauvons l’Europe » Fabien CHEVALIER,

Dès 2013, j’ai participé à une vague d’adhésion en Poitou-Charentes pour l’association “Sauvons l’Europe », dont l’un des leaders sur Poitiers était France Joubert … et puis, engagé sur maints autres projets associatifs (compris à finalité européenne) et ne pouvant pas être partout, je n’ai pas renouvelé mon engagement en 2016.

Ces dernières années et ces derniers mois, nous avons suivi avec inquiétudes les divisions de l’Europe, entre le Brexit et « les États du bloc de l’Est », rongée par l’augmentation des inégalités, le populisme et l’extrême Droite. L’impuissance, voire les errances de sa gouvernance, incapable de décisions cohérentes engageant l’ensemble des États, à la hauteur des enjeux. Le récent vote europhobe italien, confronté à l’égoïsme des autres pays, n’en étant que les prolongements … tristesse !

Nous ne pensons plus qu’Emmanuel Macron pourra « refonder l’Europe » comme il le souhaitait avec le soutien d’Angela Merkel, elle-même en difficultés … que se passera-t-il si elle est mise en minorité et « sur la touche ». Au titre de la Société civile, nous sommes porteurs depuis 16 ans d’une TRANS-EUROPA et depuis 7 ans, d’une CIRCUM-MEDITERRANEA … une stratégie de terrain audacieuse et originale pour promouvoir les valeurs prônées par les pères fondateurs du Traité de Rome.

Imaginez la stupeur d’un Jean Monnet ou d’un Robert Schuman s’ils revenaient aujourd’hui! Raisons pour lesquelles, nous souhaitons vous rencontrer au plus tôt, avant le 14 juillet (1) avec Jean-Dominique Giuliani, qui préside la Fondation Robert Schuman et, si possible encore, avec Enrico Letta, qui préside l’Institut Jacques Delors.

À la suite, nous pourrions organiser une réunion de mobilisation, le mercredi 7 ou le jeudi 8 novembre à 18 ou à 20 heures (mois de l’ESS), à la salle Alienor d’Aquitaine de Saint-Jean d’Angély, dans notre ruralité confrontée à un lent déclin économique, lié aux effets pervers de la mondialisation (2).

L’actualité nous presse (3) … avec Enrico Letta, nous vous remercions de bien vouloir approprier le courrier que nous adressons ce jour à Jean-Dominique Giuliani, en même temps que vous prendrez connaissance de ceux adressés à Emmanuel Macron, à Édouard Philippe, et à quelques uns de ses ministres et personnalités qualifiées, en ligne sur le blog www.gabriel-delicourt.fr .

Comme vous, co-acteurs d’une destination collective … à votre écoute ou à vous lire prochainement, recevez, cher Fabien Chevalier, nos meilleurs sentiments cordiaux et fraternels.

Gabriel DELICOURT
Pdt du Marathon JOB-EUROPA
Pdt du PTCE en Vals de Saintonge

 

N.B.1 : Nous laissons Pascale Joannin et Sébastien Maillard définir le lieu de cette réunion, rue de Milan ou boulevard Raspail … comme du choix et de la nature des participants qui pourraient s’associer à cette rencontre pour mieux l’enrichir.

N.B.2 : Par ailleurs, dans le cadre du Pôle Territorial de Coopération Économique en Vals de Saintonge que je préside, nous avons créé une Coopérative de consommateurs avec un grand distributeur partenaire, sous la forme d’une filière maraîchère BIO, appelée “La petite graine” (www.lapetitegraine.fr ). Nous démarrons l’exploitation sur 4 hectares avec les 3 premiers salariés que nous venons de recruter. Cette petite graine répond régionalement à différents besoins d’auto-suffisance alimentaire, de circuits courts pour favoriser le zéro carbone, de protection de la biodiversité, etc

À l’échelle de cette TRANS-EUROPA et de cette CIRCUM-MEDITERRANEA que nous vous sollicitons de soutenir, cette “Petite graine”, véhiculée dans les bagages des courses en ligne et en relais, pourrait-être déclinée sous différentes formes ou outils, physiques, matériels ou moraux … voire tel un “grain de sable” qui, par le biais de l’ESS et de « dynamiques de projets et citoyenne », aiderait les remises en cause et la recherche de solutions pour débloquer les situations à risques et mieux avancer !

N.B.3 :Nous avons déjà rencontré les consuls du Maroc, d’Algérie, d’Espagne et d’Italie à Bordeaux … à Bordeaux aussi, le Conseiller de Tunisie (dont le consulat se trouve à Toulouse). Tous ces diplomates sont intéressés par notre démarche tant les problématiques migratoires prennent des proportions critiques chez eux aussi.

Que deviennent les migrants dont personnes ne veut ?
Devons-nous jouer au candide sans imaginer que les intéressés au changement de vie pour « un monde meilleur », puissent disparaître en plus grand nombre qu’évoqué, dans l’anonymat de l’immensité maritime. C’est probablement ce qui se passe actuellement avec quelques “dingues fascistes” ayant reconstitué à une autre échelle, “les chasses du comte Zaroff”.
Quand aux inconnues du désert saharien ? … attendons-nous au pire !

Mais Matteo Salvini, ministre de l’Intérieur italien, a déjà pris les devant en allant négocier avec la Libye pour que les gardes-côtes libyens récupèrent les candidats à l’exil dès le départ (avant les ONG) … qui saura la suite ?
Rien ne sera alors résolu sur les côtes maghrébines.
Alors, plutôt que financer à coup de milliards d’€uros, le piège de la misère africaine pour qu’elle reste loin de « chez nous », ne vaudrait-il pas mieux aller à sa rencontre avec une CIRCUM-MEDITERRANEA … et pour réconcilier les européens avec l’UE, nous préconisons une TRANS-EUROPA.

 

 

 

Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde

Mohandas Karamchand Gandhi

image_pdfImprimer

De Gabriel Delicourt

Courrier à l’attention de

Contacter Gabriel Deliourt
tél : 06 42 82 27 10

Consultez les archives