Alerte : cinq millions de pauvres en 1994

 

Sont réunis sous le label  GRANDE CAUSE NATIONALE 1994  : ADIE, ADMR, Armée du Salut, Association Nationale de Prévention de l’Alcoolisme, Association Setton, ATD Quart Monde, Croix Rouge Française, Emmaüs France, Entraide Protestante,  Fédération Française Équipes Saint-Vincent,  Fédération Nationale Familles Rurales, Fédération Française des Banques Alimentaires, Fédération Relais, FNAFAD, FNARS,  FNAFMA, Fond Social Juif Unifié, France Terre d’Asile, les petits frères des Pauvres, Médecins du monde, RE ME DE, Secours Catholique, Secours Populaire Français, Société de Saint-Vincent de Paul, Solidarité Nouvelles face au Chômage, UFCS, UNAFO, UNISA. Coordination : UNIOPSS

Le Droit au Logement

mais il y a en France 200.000 exclus du logement (SDF, abris de fortune, centres d’urgence), 1.4 millions de personnes vivant dans des logements “hors normes” et 470.000 personnes en meublés ou chambres d’hôtel.

Le Droit au Travail

mais il y a plus de 5.000.000 de chômeurs : 3.300.000 inscrits et 2.000.000 en traitement social (stages, formations…).

Le Droit à Une Vie Sociale

mais il y a 5 millions de pauvres en France vivant avec moins de 2.500 F par mois. Lorsque les privations matérielles et immatérielles s’enchaînent, il n’y a plus de liberté de choix et peu de chances de s’en sortir.

Le Droit aux Soins Médicaux

mais des milliers de personnes malades ont de grandes difficultés à accéder au système de soins ou en sont même exclues.

Le Droit à l'Éducation

200.000 jeunes sortant chaque année de l’école sans aucun titre attestant leurs compétences. On dénombre 2.300.000 adultes ne maîtrisant pas l’écriture dont 1.300.000 ne sachant ni lire ni écrire.

image_pdfImprimer

De Gabriel Delicourt

Courrier à l’attention de

Contacter Gabriel Deliourt
tél : 06 42 82 27 10

Consultez les archives