Première lettre ouverte aux médias

OBJET: Sauvez l’Europe … sauvez la Méditerranée … sauvez notre âme ! …. pour une TRANS-EUROPA et une CIRCUM-MEDITERRANEA
OBJET: Ne plus supporter l’insupportable avec les moyens de nos ambitions

 

Illustration: Alex Nabaum,: journalisme et art, complémentaires et collaboratifs

Saint-Jean d’Angély, vendredi 24 août 2018 Saint-Barthélémy

 

Madame, Monsieur,

Interpellé en septembre 1993 , avec quelques autres, sur la fabrication de l’information, Philippe Tesson s’interrogeait au même moment sur la survie de son journal, le « Quotidien de Paris » (Cf. sa réponse du 27 septembre avec celle de Bruno Frappat, alors aux manettes au Monde). Qui se souvient aujourd’hui du « Quotidien de Paris » et qui se souci du sort de ses journalistes qui, pourtant (comme vous aujourd’hui) semblaient faire honnêtement leur travail et être au Top ?

La même année 1993, après une confrontation douloureuse avec les prix « incompréhensibles » de produits chinois importés, Jean-Pierre Raffarin (alors Président de la Région Poitou-Charentes et eurodéputé) était rencontré à l’Hôtel de région, à Poitiers, pour évoquer avec lui les graves problèmes de gouvernance constatés, les distorsions, les dérives politiques insupportables et les laisser-faire inadmissibles, entre autre la main-mise de « la finance » sur le pouvoir, qui aboutiraient inéluctablement, à terme, sur un désastre socio-économique mondialisé … et, déjà, des « propositions concrètes et citoyennes » lui étaient remises. Il est devenu ensuite le 1er ministre que nous avons connu.

A l’époque, la désinformation sur le « village planétaire » et l’ouverture du « Grand marché » voguaient toutes voiles dehors, l’OMC n’était pas encore réellement née et les banquiers finissaient de déshumaniser leurs troupes de spéculateurs. Avec les lobbys qui s’étoffaient en tissant les toiles de leurs emprises, les financiers internationaux et « les marchés » terminaient d’affûter leurs armes de destructions massives en investissant dans l’économie virtuelle et les paradis fiscaux, etc

Nul ne peut ignorer que nous sommes aujourd’hui à la veille d’un « effondrement économique », les cartes économico-géo-stratégiques biseautées se redistribuant largement au détriment de l’Union européenne, de plus en plus minée de l’intérieur et, bizarrement, sans véritable réaction à la hauteur des enjeux, face aux assauts des Président Trump, Poutine, Xi Jinping et Erdogan. Nombre d’États sont aux abois et chacun brode comme il peut, en se racontant les histoires qu’il veut, protégé par son quant à soi. « La collapsologie » prend ses marques, est utopiste celui qui croit que tout peut continuer comme avant.

Pendant ces 25 années, en précarité partagée, nous n’avons jamais cessé d’observer, de militer, d’agir, de participer et de progresser « glocalement », en coopérant, mutualisant et en nous fédérant avec les réseaux qui se constituaient et se défaisaient (1). Notre association Marathon JOB-EUROPA est née sur le terreau des victimes de la mondialisation le 21 juin 2001 dans les bureaux parisiens de la Commission et du Parlement européen. L’insurrection des consciences et la révolution fraternelle ont toujours fait partie de nos objectifs.
Avant de nous quitter, Stéphane Hessel avait fait paraître un petit pamphlet : « Indignez-vous » !
Depuis, le contexte ne s’est pas vraiment amélioré, voir le contraire avec :

Les paris perdus d’Emmanuel Macron et d’Édouard Philippe
(cf. nos courriers du 4 août 2017 (restés sans réponse) et du 4 août 2018 :

* Les inégalités sociales s’accentuent (les pauvres sont plus pauvres et les riches toujours plus riches),
* Nos territoires ruraux agonisent … et nous œuvrons à leur revitalisation en Vals de Saintonge
* L’abyssale dette publique de 2167.8 milliards d’euros (+ 1560 € par seconde) reste une épée de Damoclès à la merci d’un retournement de tendance des Marchés (et si le taux passe à 3 ou 4 % ?)
* L’emploi résiste : 6 238 900 demandeurs d’emplois, toutes catégories confondues en France métropolitaine, soit 3 016 900 chômeurs de catégorie A toujours affectés par cette tragédie. Le chômage n’est jamais descendu sous la barre des 7 % depuis plus de 30 ans malgré les centaines de milliards d’€ investis en dispositifs. Derrière cette scandaleuse banalisation statistique, ce sont des drames accumulés qui n’ont jamais cessé (avec l’alcoolisme, le tabagisme, les drogues, les divorces et les dépressions, aux coûts sociaux et de santé vertigineux). Pour mémoire, les 10 à 14 000 décès /an liés au chômage stigmatisés par le CNESE.

Les droits de l’homme bafoués et l’ONU impuissant
* 1 862 483 enfants de moins de cinq ans sont morts de faim depuis le 1er janvier 2018,
* 815 millions de personnes souffrent de malnutrition dans le monde, alors que nous savons produire pour nourrir deux fois la population de la planète avec l’agro-écologie … alors que le marché de l’alimentation industrielle pèse 172 milliards d’euros avec, en parallèle, 1.3 milliards d’individus en surpoids ou obèses,
* 35000 noyés en méditerranée et 30 000 migrants « avalés » par le Sahel, résultats d’une stratégie migratoire qui déshonore l’humanité.

L’EuropeIl ne s’agit plus de la refonder, mais bien de la sauver !

Nous refusons d’être complices d’un tel désastre politique, économique, social et humanitaire mondial dès lors que nous sommes convaincus de la cohérence et de l’opportunité des projets participatifs et fédérateurs que nous portons … assurés des quelques centaines de nos concitoyens européens en attente d’être mobilisés pour nous rejoindre et participer en activant “une dynamique de réseaux”, pour réaliser la TRANS-EUROPA et la CIRCUM-MEDITERRANEA que nous prônons depuis tout ce temps, avec le courage, la lucidité et l’audace qui conviennent. “Une Petite graine” les accompagnera pour d’abord germer dans les esprits.

Pour comprendre nos certitudes, vous prendrez connaissance sur ce blog des courriers que nous venons d’adresser en recommandé à Mesdames Béatrice Angrand (Office Franco-Allemand pour la Jeunesse)… Esther Fouchier (Présidente du Forum Femmes Méditerranée)… Élisabeth Guigou (Présidente de la Fondation euro-méditerranée Anna Lindh) … Brigitte Macron (1ère Dame) … Angela Merkel (Chancelière de la République Fédérale d’Allemagne) … comme à Messieurs Fabien Chevalier (Président de “Sauvons l’Europe”) … Jean-Dominique Giuliani (Président de la Fondation Robert Schuman) … Filippo Grandi (Haut commissaire aux Réfugiés) … José Graziano Da Silva (Directeur Général de la FAO) … Antonio Guterres (Secrétaire Général des Nations Unies) … Thorbjorn Jagland (Président du Conseil de l’Europe) … Jean-Claude Juncker (Président de la Commission européenne) … Nasser Kamel (Secrétaire général de l’Union pour la Méditerranée) … Karl-Heinz Lambertz (Président du Comité des régions de l’UE) … Jean-Yves Le Drian (Ministre des Affaires européennes) … Enrico Letta (Président de l’Institut Jacques Delors) … Emmanuel Macron (Président de la République Française) … Édouard Philippe (Premier Ministre) … Antonio Tajani (Président du Parlement Européen) … Donald Tusk (Président du Conseil européen) … Général Jürgen Weigt (Commandant l’Eurocorps) … vous les rapprocherez de ceux envoyés 1 an plus tôt !

Dans l’attente d’en débattre … sentiments solidaires, compris des perdants,

Gabriel DELICOURT
Président du Pôle Territorial de Coopération Économique en Vals de Saintonge
Président de la Coopérative “La petite graine”
Président du Marathon JOB-EUROPA

 

La vérité est l’accord entre l’intelligence et les choses

Saint-Thomas d’Acquin

image_pdfImprimer

De Gabriel Delicourt

Courrier à l’attention de

Contacter Gabriel Deliourt
tél : 06 42 82 27 10

Consultez les archives